Le GCi, c'est...



"Il importe d'offrir à ceux qui ne se reconnaissent dans aucune des formations constituées un creuset où, hors de tout a priori idéologique, ils puissent poursuivre une réflexion, une tribune où ils puissent exprimer librement leurs opinions."

Jacques Verdan

Le GCi en quelques dates

1970 - Introduction du scrutin proportionnel à Chardonne. Des membres fondateurs du groupement ont été en première ligne pour faire adopter le nouveau mode de scrutin.

23 juin 1972 - Fondation du Groupement des citoyens indépendants de Chardonne.

1974-1977 - Entrée du GCI au Conseil communal. 17 membres sont élus sur 55 conseillers. Un GCI entre à la Municipalité.

1976 - Grande première dans les annales de Chardonne : le GCI parvient à faire élire une femme à la présidence du Conseil communal.

1978-1981 - 16 membres du GCI siègent au Conseil communal. Pour cette législature le GCI propose la candidature d’une femme à la Municipalité. En ce temps-là, les municipaux sont encore élus par le Conseil communal. Cette candidature « insolite » ne trouve pas grâce aux yeux d’une majorité du Conseil (22 voix pour la candidate GCI, 28 pour le candidat radical).

1982-1985 - 14 membres GCI siègent au Conseil communal. Le syndic élu, désormais par le peuple, est un membre du GCI. Il occupera cette fonction jusqu’en 1997.

1986-1989 - 1990-1993 - 1994-1997 - Durant les trois législatures qui suivent, le GCI connaît une légère progression, passant de 18 à 21 puis à 22 sièges. Cette période connaît une certaine stabilité à la Municipalité : le syndic est du GCI, trois municipaux sont radicaux, un est libéral.

1998-2001 - Pour cette législature, outre les candidats du groupement, le GCI a présenté une liste des Jeunes Indépendants. Trois d’entre eux seront élus. Un de nos membres siège à la Municipalité, puis en 2000, lors d’une élection complémentaire à la Municipalité, un membre du GCI l’emporte face au candidat libéral. Le syndic est membre du GCI. Il restera à ce poste jusqu’en 2005.

2002-2005 - 26 membres GCI sont élus au Conseil communal. Deux indépendants sont réélus à la Municipalité.

2006-2011 - Au Conseil communal 21 GCI, 13 Radicaux, 12 Libéraux, 4 UDC. Le système proportionnel voulu par nos membres il y a 35 ans remplit donc pleinement son rôle.

2011-2016 - Cette législature connaît la fusion PLR et l’entrée en lice de Chardonne sans parti, issu, entre autres, d’une dissidence de notre groupement. 17 GCI siègent au Conseil communal, 18 PLR, 12 CSP, 3 UDC. 2 membres du GCI sont à la Municipalité.



plus...

Découvrez les membres du CGi au Conseil communal de Chardonne